Épitoge avocat et épitoge herminée

L’épitoge d’avocat, qu’est-ce que c’est ?


Comme beaucoup de costumes de profession, les robes d’avocats, de magistrats ou d’universitaires sont composées de différents accessoires très reconnaissables, et aux usages particuliers.
Parmi eux, nous retrouvons l’épitoge, héritière du passé ecclésiastique de la fonction judiciaire.
Qu’elle soit herminée ou synthétique, l’épitoge nous donne des indications sur le statut de celui qui la porte en fonction de sa couleur et des matériaux utilisés. Ainsi, qu’elle soit portée sur une robe d’avocat, une robe de magistrat ou une robe d’universitaire, l’épitoge fait partie des accessoires les plus caractéristiques des costumes d’audience.


L’épitoge, son histoire et sa signification


Autrefois, la justice était rendue par les hommes d’église, fins connaisseurs du Droit canon et des coutumes. Ces derniers portaient une aube dotée d’une capuche, caractéristique de leur profession.
L’épitoge en est aujourd’hui la résurgence. Cette fine bande de tissus se portant sur l’épaule rappelle ainsi ce passé religieux.


Épitoge de doctorant et d’universit


Il est à ce titre intéressant de souligner que si l’épitoge est d’usage en France, elle l’est également dans tous les pays héritiers de la tradition civiliste française.
Ainsi, c’est par exemple le cas en Suisse, mais également au Canada, notamment dans la province du Québec, héritière du Code Civil français. En revanche, dans la partie anglophone de ce pays, pratiquant la Common Law, le port de l’épitoge n’est pas obligatoire et est régi par des règles différentes.


Les caractéristiques et les symboles de l’épitoge


L’épitoge est donc incontestablement l’accessoire phare du costume d’audience.
Grâce à elle, il est ainsi facile de connaître au premier coup d’œil la discipline dans laquelle exerce son propriétaire. Ainsi, si le rouge est réservé aux fonctions juridiques et économiques, le pourpre siéra aux médecins et aux pharmaciens, le jaune aux gens de Lettres, le violet aux universitaires spécialisés dans les études religieuses, et enfin, l’amarante aux personnes de sciences.


Épitoge rouge fourrure herminé


La présence ou non de fourrure indiquera quant à elle le statut du porteur. De fait, une épitoge ornée de trois rangs de fourrure, qu’elle soit d’hermine, de lapin, ou de matière synthétique, indiquera que son propriétaire est titulaire d’un doctorat.
Enfin, il convient de souligner que l’épitoge peut être un indice quant à la situation géographique d’exercice des fonctions de l’homme de droit, puisque les avocats plaidant au barreau de Paris portent des épitoges dépourvues de fourrure. On dit alors qu’elle est « veuve ».

Les autres accessoires des robes d’avocats


Parallèlement à l’épitoge, il est intéressant de noter que divers autres accessoires peuvent venir compléter la tenue des hommes de Loi.
Ainsi, si certains avocats ou magistrats peuvent se parer de différentes médailles, il n’est également pas rare d’apercevoir quelques personnalisations des costumes tels que des revers de couleurs, ou des matières offrant un confort accru.


Épitoge avec ou sans fourrure


Enfin, si la toque n’est plus d’usage de nos jours, le port de gants blancs est quant à lui encore bien vivace.


L’Atelier Petit, le savoir-faire Français


Situé dans la campagne Poitevine, notre atelier perpétue les traditions ancestrales d’une fabrication à la main des différents costumes d’audience, assurant ainsi une qualité première, et une renommée à travers le monde.
Confectionnées sur-mesure, nos robes vous garantissent ainsi une tenue irréprochable et une grande longévité. Ce souci du travail bien fait a permis à notre atelier d’être récompensé à différentes reprises pour la qualité exceptionnelle de nos créations.